Preah Pithu ( Partie 1)

Preah Pithu-angkor
  • Date : XIIIè siècle
  • Cuite : brahmanique et bouddhique
  • Dégagement : 1908,1918 à 1920
  • Pron. : préah pitou Repère : F. 23
  • Intérêt : * archéologique, promenade
  • Visite : le matin ou l’après-midi

Preah Pithu-angkor

1.Accès
Prendre le Grand Circuit par la gauche. Passé la Terrasse du Roi lépreux, à 130 m environ, on apercevra à droite l’ensemble du Preah Pithu.

2.Caractéristiques
Cet ensemble est constitué de cinq monuments dont quatre sont brahmaniques et un seul bouddhique. Quatre de ces sanctuaires ont un plan basé sur un même schéma cruciforme, avec leur entrée placée à l’ouest. Ils constituent un lieu de promenade agréable parmi les grands arbres.

A voir : Voyage sur mesure au Vietnam | voyage Vietnam Cambodge | voyage Indochine

3. Description et commentaires
Pour repérer les cinq temples de Preah Pithu, on a conservé la numérotation qui leur a été attribuée dans l’Inventaire des monuments de Lunet de La Jonquière, soit 481 T, 482 U, 483 X, 484 V, 485 Y.

3.1. Temple 481 T
Le premier temple visité occupe une superficie de 57 m sur 134 m, orientée est-ouest, entourée d’un fossé-bassin de presque 20 m de large, se prolongeant à l’angle sud-est par une partie plus importante. Sur le côté ouest, une coupure du fossé laisse la place à une double terrasse cruciforme de 27 m de long, dont les bordures en encorbellement sont supportées par de courtes colonnettes cannelées. Au pourtour de la terrasse, quelques naga-balustrades sont encore en place. On peut accéder à la terrasse par trois escaliers. L’entrée se fait à l’ouest.

Une très courte chaussée conduit au gopura ouest, dont les superstructures ont disparu. Il se compose d’un hall central dont les portes latérales intérieures débouchent sur de petits vestibules aveugles. De part et d’autre du gopura, part le mur d’enceinte qui est aujourd’hui en grande partie détruit. Il était construit en grès et mesurait 41,50 m de large sur près de 45 m de long, avec un chaperon en forme de berceau de voûte.

Dans la cour, de nombreux blocs stockés présentent un grand intérêt sur le plan de la sculpture. Sur le côté est, on trouve un deuxième gopura, plus petit, avec une seule salle de passage, sans vestibules annexes. Sur les côtés nord et sud, l’accès se fait par une simple petite porte. Décalé vers l’est de 6 m par rapport au centre de la cour intérieure, est posé un soubassement en forme de pyramide, de plan cruciforme. Haut de 6 m, il est constitué de trois terrasses de grès aux moulures très prononcées. Sa première terrasse a une base carrée de 16,50 m de côté, et la dernière de 7,30 m de côté seulement. Quatre escaliers de largeur dégressive, situés sur les axes, permettent d’atteindre la cella de plan carré de 5 m de côté, ouverte sur ses quatre faces par des passages débouchant sur des petits vestibules de 2 m sur 3 m, éclairés chacun par deux fenêtres à balustres. Toutes les portes à l’extérieur ouvrent sur les escaliers. Sur chaque angle du corps principal du bâtiment, sont sculptées des Devata aux jupes rehaussées de fleurettes, entourées d’un décor de petites figures dansantes les mettant en valeur. De part et d’autre des portes, des colonnettes à seize pans, présentant une décoration exubérante, supportaient des linteaux aujourd’hui disparus. À l’intérieur de la cella, on a trouvé un grand linga sur piédestal. La superstructure, en forme de tours à étages, est pratiquement détruite, tronquée au niveau des linteaux.

Sehen Sie mehr: Halong tours

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress