La décoration sur mortier de chaux

décoration sur mortier de chaux

De nombreux auteurs emploient le mot « stuc » pour désigner l’enduit blanc, épais, qui recouvre les murs de brique des monuments, principalement de l’époque pré-angkorienne. Le stuc implique un mélange à base de plâtre ou de poussières de marbre, et cette désignation est impropre dans le cas présent, puisque nous avons affaire à un amalgame d’eau, de chaux, de sable plus ou moins grossier et de résidus de balles de paddy, dont la liaison a été renforcée par l’adjonction d’une colle végétale.

décoration sur mortier de chaux

A voir : Voyage sur mesure au Vietnam| voyage Vietnam Cambodge| voyage en Indochine

Le mortier appliqué sur les murs était fixé dans des cavités préparées à cet effet, soit à l’aide de chevilles, soit plus simplement par pénétration de ce mortier dans les nombreuses alvéoles de la brique. Ainsi accroché, l’enduit qui « habillait » le monument était d’abord modelé sur les motifs en brique préalablement ébauchés, puis repris ensuite plus finement, en ciselant la pâte en fonction du thème à reproduire. Ces divers motifs qui comportent des rinceaux, des hampes, des crosses, mais aussi des représentations de personnages ou d’animaux mythiques, sont le prélude à ce qui sera plus tard sculpté dans la pierre.

Lesen Sie mehr: Bai Tu Long Bucht

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress