Thommanon ( Partie 2)

Thommanon ( Partie 2)-angkor

3.3. Mandapa
Ce petit bâtiment comprend une pièce allongée de 6 m, et large de 3 m intérieurement, dont les côtés est et ouest sont occupés par un vestibule éclairé par deux fenêtres à l’orient, mais aveugle à l’occident. Sur chacune de ses faces nord et sud, s’ouvre une porte encadrée de colonnettes. Ces deux ouvertures débouchent sur des escaliers descendant dans la cour. La salle est couverte dans le sens de la longueur. Un attique décalé vers l’intérieur de la salle surmonte le mur de base qui, après une forte corniche, supporte une voûte en berceau à encorbellement. Les frontons supérieurs des deux portes latérales viennent en applique sur le mur d’attique, jusqu’au niveau de la corniche.

Thommanon ( Partie 2)-angkor

Les avancées des deux vestibules sont abritées par des voûtes en berceau arrêtées par des frontons, lesquels, plus ou moins bien conservés, représentent des légendes brahmaniques. Les linteaux sont en majorité ornés de feuillage, mais une scène du Ramayana est évoquée sur le linteau au-dessus de la porte est. Le vestibule ouest du mandapa donne accès à la tour sanctuaire.

3.4. Tour-sanctuaire
Celle-ci, montée sur un large soubassement de grès à redans et très mouluré, de 2,50 m de haut se compose d’une cella carrée, intérieurement de 3 m de côté. Reprenant la disposition du gopura est, elle est entourée de quatre vestibules comportant chacun un unique passage et deux fenêtres. Les côtés nord, ouest et sud de la cella sont fermés par des fausses portes et on ne pénètre dans le saint des saints que par l’entrée est. Chacun des avant-corps est couvert en encorbellement, avec deux frontons en ressauts. La cella elle-même est surmontée d’une tour pyramidale à quatre étages à retraits successifs, se terminant par une triple corolle de lotus.
L’extérieur du sanctuaire est très décoré, avec ses rinceaux à figurines, ses frontons trilobés flammés, ses acrotères aux naga dressés. Aux angles des murs, et de part et d’autre des fenêtres, des Devata veillent. À l’intérieur des vestibules, on notera la décoration des fausses portes que l’on classe parmi les plus belles d’Angkor. Plusieurs linteaux et tympans de fronton sont érodés. Cependant, certains portent encore des représentations de scènes visnu’rtes intéressantes.

A voir : voyages sur mesure vietnam | voyage Cambodge Vietnam | voyage en Indochine

3.5. Gopura ouest
Le gopura occidental, de plan très simple, mesure 10,70 m de long. Son double soubassement de grès à redans porte une salle centrale rectangulaire de 3 m sur 4 m, à laquelle sont accolées deux pièces obscures de 2 m sur 2,50 m communiquant avec la salle centrale par une seule porte. Celle-ci est ouverte sur l’extérieur par deux passages situés sur l’axe est-ouest. Deux petits escaliers descendent au niveau du sol. La salle centrale est couverte d’une tour rectangulaire à deux étages en retrait, terminée par une étroite voûte en berceau. Les deux ailes du bâtiment sont couvertes, de même, par un berceau en encorbellement.L’extérieur du gopura est d’une grande pureté de lignes. Il est compose de grands murs nus, juste marqués sur les faces est et ouest par des défoncés de fausses fenêtres. Le décor n’intervient pratiquement que sur les frontons. Ceux-ci, au- dessus de chacune des portes est et ouest, sont étagés par quatre. En bout des salles annexes, un grand fronton barre la couverture en pignon. Le décor de ce gopura intéresse essentiellement les frontons au-dessus de la salle centrale et ceux des murs-pignons des pièces annexes. Plus ou moins bien conservée, la sculpture des tympans représente des scènes de légendes brahmaniques. On notera que les abouts des « fausses tuiles » de la couverture sont ornés de petits lions et que les bases des pilastres représentent des petites scènes à personnages.

3.6. « Bibliothèque »
L’unique « bibliothèque » est située dans l’angle sud-est de la cour intérieure. Elle est posée sur un double soubassement de grès à redans, d’une hauteur de 1,40 m environ. Longue de près de 9 m pour une largeur de 5m, elle comprend un petit vestibule ouvert à l’ouest, muni de deux fenêtres, l’unique pièce étant aveugle.
La couverture se compose d’une demi-voûte portant sur l’épaisse paroi de base en grès. Sur cette portion de voûte repose un mur d’attique bas, marqué par une fausse fenêtre très allongée, comportant un barreaudage. Sur cet attique, par l’intermédiaire d’une forte corniche, une voûte pleine en berceau termine la couverture. Extérieurement, les murs de cette « bibliothèque » sont peu décorés, avec seulement une frise haute et basse. Une fausse porte occupe la face est. Sur le côté ouest, des pilastres ciselés soutiennent le fronton sculpté du vestibule d’entrée. Les linteaux sont érodés. Par contre, frontons et demi-frontons sont en partie conservés. Ils représentent des scènes de légendes brahmaniques.

Lesen Sie mehr: Halongbucht

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress