Ta Kev ( Partie 2)

Ta Kev ( Partie 2)

3.2.1re enceinte
Tout comme la précédente, cette nouvelle enceinte est constituée d’un soubassement de latérite portant de grosses moulures et un bandeau supérieur très épais. Ce soubassement, haut de 5,73 m, supporte la 1re enceinte qui est, en fait, une galerie périphérique. Lîescalier qui en permet l’accès est pris dans l’avancée de deux terrasses superposées et à redans. La dernière marche nous amène tout près du gopura est de cette enceinte périphérique qui s’étend sur 114 m de large et 120 m de long. Extérieurement, la galerie est bordée par un mur de grès, actuellement de 2,30 m de haut, rythmé par de fausses fenêtres carrées de 1,30 m de côté, à sept barreaux, séparées chacune par un trumeau de 0,70 m. On compte trente de ces fenêtres sur les faces ouest et est, et trente-trois sur chacun des deux autres côtés, soit au total 126 fenêtres pour l’ensemble de la galerie. Sur le côté intérieur, on trouve des fenêtres à cadre au nombre de 110, posées sur un soubassement de grès de 0,70 m de haut, mesurant 1,60 m de largeur pour une hauteur de 1,50    m. Toutes ces baies portaient un barreaudage que l’on peut retrouver sur quelques fenêtres. Il n’y a pas ici de porte pour pénétrer dans la galerie. On peut en déduire que soit cette galerie était factice, soit il fallait enjamber une fenêtre pour y entrer. Mais, peut-être, des portes d’accès, aujourd’hui murées, ont-elles existé dans chaque gopura à une certaine époque.

Ta Kev ( Partie 2)

Chaque angle de l’enceinte est marqué, mais très peu, par une tourelle surmontée d’un clocheton grossièrement épannelé. De la couverture de la galerie, il ne reste rien, mais elle devait être voûtée en encorbellement.
La galerie-enceinte est interrompue sur les quatre orients par quatre gopura légèrement différents.

A voir : voyage circuit Vietnam | voyage Vietnam Cambodge | voyage Indochine

  • Gopura de la 1re enceinte

Le gopura situé à l’est est évidemment le plus important avec ses 8 m de large et sa longueur de 18 m. Il est composé d’une salle centrale de passage carrée avec, accolé du côté du sanctuaire, un vestibule éclairé par deux fenêtres. Le passage central est prolongé sur ses deux côtés, vers la galerie, d’abord par deux pièces occultées sur l’extérieur, mais ouvertes sur l’intérieur par deux ouvertures. En addition, à chacune de ces pièces, est associé un petit vestibule ou passage indépendant, juste ponctué par deux portes que l’on doit aborder avec prudence, car celle située sur l’extérieur débouche sur la cour intérieure de la 2e enceinte, située 5,73 m plus bas. Le gopura de la face ouest est de mêmes dimensions et composition, mais sans vestibule. Ceux des côtés nord et sud sont identiques, de 5 m de large sur 16 m de long, mais très simplifiés, avec une salle de passage carrée, prolongée sur chacun des côtés par une salle oblongue, close sur l’extérieur, mais ouverte sur l’intérieur, côté sanctuaire, par deux fenêtres. Il est à noter qu’aujourd’hui, aucun gopura n’a de communication avec la galerie. Les gopura et la galerie-enceinte délimitent une cour intérieure.

  • Cour intérieure de la 1re enceinte

Il s’agit d’une cour périphérique, constituée d’une allée de largeur inégale, et rétrécie sur les axes principaux par le développement des terrasses accompagnant les escaliers donnant accès au haut de la pyramide. Sur le côté ouest, la cour-allée ne mesure que 6 m de large, 11 m sur les faces nord et sud, alors que sur le côté est, elle dépasse les 20 m. C’est sur cette dernière partie qu’ont été établis, en symétrie, deux types de construction, une « bibliothèque » et une salle longue.
Il existe donc deux « bibliothèques », une de chaque côté de l’axe est-ouest. Elles sont ouvertes à l’ouest, mais marquées à l’est par une fausse porte de grès, juste dégrossie. Montées sur un socle de pierre à redans de 1m de haut, elles se composent d’une porte d’entrée encadrée de deux colonnettes, d’un vestibule de 2 m sur 3 m, éclairé par deux fenêtres, et d’une salle aveugle de 2,80 m sur 4,50 m, aux murs de grès épais de 1 m. Ces murs de 3 m de haut portent sur chacune de leurs parois une épaisse corniche servant d’appui au départ d’une demi-voûte, supportant elle-même un mur réduit de 0,80 m de haut, marqué par une fenêtre horizontale de 2 m de long, comportant neuf barreaux de pierre. Une nouvelle corniche recevait la voûte terminale en encorbellement. Dans la « bibliothèque » nord, à l’intérieur de la salle principale, on peut apercevoir une niche plate dont la partie supérieure est trilobée.

Dans chacun des angles nord-est et sud-est de la cour, est établie une salle longue, similaire à celles qui occupent les angles équivalents de la cour de la.2e enceinte. De composition identique à ces dernières, elles sont cependant de dimensions plus modestes : la largeur reste la même, mais la longueur est ramenée à 16 m. Leur porche ne comprend que quatre supports. Le mur est de la salle principale est aveugle, alors que celui de l’ouest est ouvert par une fenêtre. Il en est de même pour la petite salle annexe en prolongement. La couverture de ces deux bâtiments était réalisée par une charpente en bois et des tuiles. Nous sommes assurés de ce système de couverture, car on peut encore voir les rainures et les logements des chevrons sur la partie supérieure de la corniche de grès, à 3,50 m du sol, et, sur le mur-pignon, les cinq cavités qui recevaient les abouts des pannes.

Besuchen Sie uns unter: Paloma cruise Halong bay

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress