Ta Kev ( Partie 1)

Ta Kev ( Partie 1)-temple Ta Kev
  • Sign. : L’Ancêtre Kev ou le sanctuaire de cristal
  • Date : vers l’an 1000
  • Construction : commencé par Jayavarman V
  • Culte : brahmanique (sivaïte)
  • Dégagement : de 1920 à 1922
  • Pron. : ta kev ou prasat kev
  • Repère : G. 27
  • Intérêt : * * archéologique
  • Visite : le matin

1.Accès
On peut atteindre le Ta Kev par deux itinéraires : soit par le Petit Circuit par la droite, en passant devant le Banteay Kdei et le Ta Prohm ; soit par un itinéraire, plus direct en passant par le Petit Circuit par la gauche, à Angkor Thom, on passe la Porte de la Victoire et Thommanon. Le temple se trouve de l’autre côté de la rivière, à 500 m environ, l’entrée se faisant par le côté sud.

Ta Kev ( Partie 1)-temple Ta Kev

2.Caractéristiques
Le Ta Kev est le temple montagne par excellence, dans toute sa simplicité, même, ou surtout, parce qu’il n’a pas été achevé, restant en état d’épannelage, ce qui lui donne un aspect de grande robustesse et révèle un équilibre des masses assez rare. Son plan très lisible et bien composé se comprend au premier coup d’œil.

A voir : Croisieres baie halong | excursion mekong sur 2 jours | Victoria hotel Sapa tour

3.Description et commentaires
Ce temple, que les inscriptions nomment « La Montagne aux pics d’or », aurait été, pour un temps très court, le temple de Jayavarman V. Commencés à la fin du Xè siècle, les travaux, interrompus par une guerre de succession, furent repris par le roi Jayaviravarman qu’une lutte oppose bientôt à Suryavarman, un prince prétendant au trône du Cambodge. La prise du pouvoir par ce dernier pourrait expliquer l’abandon de la construction du Ta Kev par un roi qui souhaitait bâtir son propre temple d’État. Il est probable que le Ta Kev ait été le centre d’un ensemble plus vaste que la surface du temple délimitée par son enceinte extérieure. En effet, on peut penser qu’à l’est, l’environnement du monument frangeait la berge ouest du Baray oriental puisque, sur l’axe est-ouest du temple, existe un débarcadère à deux niveaux reliant le monument au Baray, par une allée de 500 m de long, bordée de bornes moulurées.

Le Ta Kev, entouré de sa douve, mesure 195 m sur 225 m. Cette surface est plane, mais les alentours ont été rehaussés. Les douves étaient parementées de latérite et de grès, mais on a du mal aujourd’hui à les reconnaître. De part et d’autre de l’axe principal est-ouest, existaient, à l’orient, deux petits étangs, maintenant comblés. Par rapport aux douves, l’implantation du temple lui-même a été déportée vers l’ouest. Le temple se compose de deux enceintes sur gradins et d’une pyramide élevée, portant cinq sanctuaires, disposés en quinconce. On aborde le monument par la face sud de sa 2e enceinte, mais on le contournera par la droite, pour choisir, par commodité, le côté est dont les escaliers sont plus faciles à escalader.

3.1. 2e enceinte
On rencontre d’abord un soubassement de latérite de 2,20m de haut sur lequel est posé le mur d’enceinte de grès de 2,70 m de haut, qui forme un quadrilatère de 106 m sur 122 m, suivant la direction est-ouest. Ce mur est interrompu sur les quatre côtés par des gopura.

  • Gopura de la 2e enceinte

Les gopura situés au nord et au sud sont semblables, chacun avec une largeur moyenne de 2 m pour une longueur de 12,50 m. Ils se composent d’une unique salle de passage avec deux portes centrales. Le mur, côté extérieur, est aveugle, mais comporte de fausses fenêtres, alors que celui vers l’intérieur s’ouvre par quatre fenêtres. Leur couverture n’existe plus, mais elle devait se résumer en une tour surmontant le passage central, flanquée de deux voûtes en encorbellement Les gopura est et ouest sont plus importants que les précédents (3,50 m de largeur moyenne pour une longueur de 15 m), avec deux porches en avant-corps donnant accès à une grande salle de passage à deux portes, encadrées par deux vestibules de passage indépendants, sur lesquels vient buter le mur d’enceinte. Ces pavillons, assez dégradés, ne montrent presque plus de superstructures. Cependant, on peut avancer que le passage central était couronné par une tour et que les ailes étaient couvertes en encorbellement. À l’extérieur, ces deux gopura étaient accessibles par un escalier central et deux escaliers annexes, en avancée par rapport au gopura, grâce à des petites terrasses à redans. Passé le gopura, on se trouve dans une « cour » périphérique.

  • Cour intérieure de la 2e enceinte

Cette cour, entourant le pied du gradin de la 1re enceinte, est dallée de grès au passage des gopura, le reste montrant un sol de latérite. On notera, aux angles sud-est et sud-ouest, une série de cavités circulaires qui pourraient avoir servi d’implantation à des poteaux ou à des mâts. Un grand nombre de ces orifices étant engagés, en partie, sous le mur d’enceinte, on peut en déduire qu’une palissade en bois pourrait avoir précédé le mur de grès. Cette cour n’est pas partout d’une égale largeur. En effet, elle mesure 13 m sur le côté est, 10 m sur le côté ouest, et 6,50 m sur les côtés nord et sud. Sur le côté est, la largeur plus importante de la cour a été prévue pour permettre la construction de deux bâtiments identiques, se situant de part et d’autre du gopura. Chacun d’eux, situé dans les angles et très près du mur d’enceinte, mesure 27 m de long et 3,50 m de large. En partant du gopura, il se compose d’une sorte de portique à six piliers, d’une longue salle de plus de 18 m de long, éclairée par dix-huit grandes fenêtres à allège basse (neuf de chaque côté) et, dans la partie terminale, d’une pièce allongée fermée, en communication avec la grande salle par une porte, l’éclairage étant assuré par deux ouvertures. Toutes les fenêtres de ce bâtiment étaient fermées par des balustres, dont certains sont encore en place. La forme de la corniche d’où partait une couverture, permet d’avancer que cette dernière était une toiture en charpente, recouverte de tuiles. La plus grande partie de cette cour est encombrée de blocs de pierre.
Après avoir visité ces deux bâtiments, on pourra rester sur le côté est, car l’escalier qui mène au deuxième gradin est moins raide avec « seulement » une pente de 55° !

Für mehr Infos: Bhaya cruise Halong bay

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress