Sanctuaires

sanctuaire-angkor

Le sanctuaire représentatif de l’architecture khmère est un édifice de plan carré ou rectangulaire. Il est édifié sur un soubassement de faible hauteur. Ses murs épais et à redans extérieurs se terminent par une forte corniche moulurée. La couverture, de type en encorbellement à redans, diminue d’importance au fur et à mesure de son élévation. Le sanctuaire pré-angkorien ne serait pas apparu avant le VIIè  siècle. Habituellement de petites dimensions, ses façades sont rythmées par des pilastres et sa toiture forme une série de petites terrasses assez nombreuses, de hauteur égale.

Un sanctuaire à Angkor

sanctuaire-angkor

A voir : Voyage sur mesure au Vietnam| voyage Vietnam Cambodge| voyage en Indochine |  voyage ninh binh 1 jour | voyage vietnam cambodge 18jours | Circuit vietnam 15jours | 3 semaines au vietnam

Une autre formule, légèrement différente, s’impose au fil des ans et est adoptée à l’époque angkorienne. Ce qui la caractérise, surtout par rapport au premier modèle, est son mode de couverture, en terrasses peu nombreuses, mais d’une hauteur qui diminue progressivement. On voit aussi apparaître, sur trois des faces du corps de bâtiment, des fausses portes qui s’enrichissent,de part et d’autre de chaque montant, de pilastres et de colonnettes soutenant un linteau. Ces fausses portes et leur entourage s’imposent à l’époque angkorienne, en même temps que se développe un porche devant chaque porte, jusqu’à devenir, pour certains, un avant- corps relativement important. Ce porche, en se prolongeant, peut même se combiner avec une autre salle pour donner un ensemble assez conséquent.

Le sanctuaire principal a son unique ouverture généralement tournée à l’est mais, au début du XIè siècle, des portes s’ouvrent sur les quatre orients. La plupart du temps, elles sont précédées d’un porche qui, à son tour, se prolonge en galeries jusqu’à rejoindre les gopura situés sur les axes de la première enceinte, comme au Preah Khan par exemple.

L’intérieur du sanctuaire, tel qu’il nous apparaît aujourd’hui, est sans décoration, mais on connaît quelquesexemples avec des sculptures sur les faces internes (PrasatKravan). Par rapport au seuil de la porte d’entrée, le sol du sanctuaire se trouve, en général, nettement en contrebas.

Il existe des temples à plusieurs sanctuaires. Dans ce cas, c’est le sanctuaire principal qui est généralement le plus important, avec un corps de bâtiment plus développé, une hauteur de soubassement supérieure et des porches plus vastes. En ce qui concerne le couvert de ces constructions, on doit noter qu’à l’époque du Bayon, pour les gopura et les sanctuaires secondaires, la couverture est composée de « tours à visages », qui demeurent une des caractéristiques de ce style.

Sehen Sie mehr: Halong Bucht Dschunke

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress