Preah Ko ( Partie 2)

Preah Ko ( Partie 2)

3.3. 1re enceinte
Le mur de brique qui délimite cette enceinte, large de 58 m et long de 60 m, n’existe pratiquement plus. Il ne comporte que deux gopura. Du gopura est, il ne reste que quelques pans de murs, quelques encadrements de grès et des marches en « accolade ». Il est construit en brique, suivant un plan carré de 7 m de côté, et ne comporte qu’une petite salle de passage, dont le centre était marqué par la stèle de fondation du temple, placée aujourd’hui en dépôt. À droite de la porte, on notera les deux colonnes cylindriques que l’on a dressées.

Preah Ko ( Partie 2)

Cour intérieure de la 1re enceinte Passé le gopura est de la 1re enceinte, une allée dallée de latérite mène à une grande terrasse située au centre de la tour. Haute de 0,80 m, elle est construite en grès et mesure 25 m de large sur 31 m de long. Son soubassement est fortement mouluré et sa plate-forme est dallée de pierre. C’est elle qui supporte les six tours composant les sanctuaires de ce monument. Dans l’axe de chacune des tours du côté est, un petit escalier aux murs d’échiffre décorés de gardiens (Dvarapala) et de déesses (Devata) permet d’accéder à la partie haute de la terrasse. Les murs d’échiffre sont gardés aussi par de petits lions assis. Chaque escalier est précédé, quelque 6 m avant le soubassement, d’une sculpture représentant un bœuf à bosse, couché et faisant face aux sanctuaires. Il s’agit de la représentation du taureau blanc Nandin, monture du dieu Siva.
Le côté ouest de la terrasse ne comporte qu’un seul escalier placé dans l’axe.

A voir : voyage vietnam sur mesure | voyage Vietnam Cambodge | voyage Indochine

3.5. Sanctuaires
Les six tours sanctuaires sont disposées sur deux rangs, suivant un alignement nord-sud. On remarque toutefois que la tour centrale est légèrement en arrière de l’alignement est, et que la tour de l’alignement ouest est décalée vers le sud. Celles du côté est étaient dédiées aux mânes des souverains qui précédèrent Indravarman Ier. La tour centrale, qui est la plus importante avec ses 12,50 m de haut environ, était réservée à Siva, en association avec Jayavarman II, divinisé à sa mort. La cella est un carré de 3,70 m de côté. La tour nord glorifiait le grand-père du fondateur de Preah Ko, et celle du sud, son père. Ces deux dernières tours ont une cella de 3,40 m seulement.

Les trois tours du côté ouest, plus basses – un peu plus de 7 m de haut – étaient offertes aux esprits des reines passées, sanctifiées. Leur cella ne mesure plus que 2,50m de large.
Toutes les tours de brique sont bâties suivant un même principe : un socle bas en grès à redans et mouluré, supportant une tour carrée, surmontée d’une couverture pyramidale à quatre retraits successifs. Une seule porte s’ouvre à l’est. Chacune des autres faces de la tour comporte une fausse porte de grès. Vraies et fausses portes sont encadrées de colonnettes octogonales, réputées pour être les plus belles de l’art khmer, avec leur entablement et leur socle, sculptés, leur chapiteau et leur base à bulbe, leur bague centrale renflée, avec ses anneaux complémentaires décorés. Ces colonnettes supportent des linteaux finement sculptés dont la composition est pleine de recherche et de fantaisie. La hampe de feuillage est transformée, tant dans sa partie horizontale qu’à ses extrémités. Dans une frondaison fournie, gesticulent de petits sujets chevauchant des animaux ou des crosses de verdure, qui se révèlent parfois être des naga tricéphales. Séparée du linteau, court une frise décorée, surmontée d’un bandeau agrémenté d’une succession d’orants à mi-corps.

Les frontons de brique surmontant les portes, ainsi que les gardiens et les déesses sous arcature agrémentant les parois extérieures des tours, sont souvent réduits à l’état d’épannelage, mais c’est surtout le revêtement de mortier de chaux qui fait l’intérêt des sanctuaires. D’un modelé habile, il fournit une belle décoration. Malheureusement, de nombreux panneaux n’existent plus aujourd’hui. Cependant, il faut considérer que l’ornementation qui demeure, est en place depuis plus de onze siècles, en dépit du soleil ardent et des pluies diluviennes des moussons.
On doit noter que les sanctuaires de l’alignement est n’abritaient pas des linga, comme on pourrait s’y attendre, mais des statues d’idoles.

3.4. Autres constructions du côté ouest
Après les six tours, on peut voir le gopura ouest de la 1re enceinte, avec exactement les mêmes dispositions que le gopura est, mais avec des dimensions réduites à un carré de 4,50 m de côté. Passé ce gopura, se trouvent deux salles oblongues de 12 m sur 4 m, flanquées à chacune de leurs extrémités d’un porche à quatre piliers. Mais ces deux bâtiments ne laissent que des blocs épars. Le gopura ouest de la 2e enceinte ne présente plus qu’une avancée, avec les restes d’un porche.

Lesen Sie mehr: Vietnam Halong bay

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress