Preah Khan d’Angkor ( Partie 1)

Preah Khan d'Angkor
  • Sign. : L’Épée sacrée
  • Date: 1191
  • Constructeur : Jayavarman VII
  • Culte : syncrétisme de brahmanisme et de bouddhisme
  • Dégagement : de 1927 à 1932
  • Travaux : 1939 à 1959 ; en cours
  • Pron. : preah khan
  • Repère : C. 25
  • Intérêt : *** archéologique
  • Visite : le matin ou l’après-midi

Preah Khan d'Angkor

1.Accès
Prendre le Grand Circuit par la gauche. Passé la porte nord d’Angkor Thom, on poursuit son chemin sur 1500 m. Après le deuxième tournant, on aperçoit nettement sur la droite l’allée d’accès ouest au temple. L’entrée est étant difficile d’approche, c’est par ce côté ouest qu’on commence et qu’on finit la visite.
Avertissement. Certaines parties de ce monument sont très dégradées et il serait dangereux de s’y aventurer. Le temple est construit suivant deux axes forts nord-sud, est-ouest, qui traversent de bout en bout le monument, suivant une succession de porches, de halls, de salles et de galeries. Partant de ces deux axes bien dégagés, on peut prolonger latéralement la visite en évitant les zones dangereuses indiquées sur le plan figurant pages 218-219, sur lequel est tracé un circuit proposé.

2.Caractéristiques
Temple, monastère, université, le Preah Khan a été bâti sur les lieux mêmes de la bataille qui a vu la victoire de Jayavarman VII sur les Chams, après l’invasion d’Angkor par ces derniers en 1177. Il s’agit d’un grand ensemble qui couvre 56 hectares. Il est formé d’une multitude de constructions réalisées à plat, dont l’enchevêtrement est assez complexe, du fait des diverses fondations religieuses qui y ont été édifiées. Ce grand temple est prolongé vers l’est par un important bassin, aujourd’hui asséché, dont le centre est occupé par l’île et les bassins du Neak Pean.

A voir : Voyage sur mesure au Vietnam | voyages au Vietnam Cambodge | voyage en Indochine

3.Description et commentaires
En arrivant de l’ouest, on emprunte d’abord une allée de terre de 10 m de large, bordée sur ses deux côtés de bornes de pierre posées sur un socle continu en grès. Hautes de 2 m, elles se composent d’un court pilier carré mouluré de 40 cm de côté, décoré sur ses quatre faces d’un lion dressé (lion-atlante). Surmontant le pilier, un massif de pierre, carré, plus large que le pilier, se termine en bouton de lotus. Ce massif était orné sur ses quatre côtés d’une représentation de Bouddha assis sous une arcature « flammée », mais chaque sculpture a été bûchée au cours de la réaction brahmanique du xiii® siècle. Tout de suite après ces bornes, la chaussée s élargit à près de 15 m. Elle est dallée de grès et limitée, à gauche comme à droite, par des géants qui tiennent le corps d’un naga dans leurs bras. Cette allée, traversant des douves, se poursuit jusqu à rencontrer la 4° enceinte.

3.1. 4e enceinte
Le mur de latérite qui délimite la 4e enceinte, forme un rectangle de 700 m de large sur 800 m de long, pour une hauteur de plus de 5 m. Ce qui caractérise surtout cette muraille, ce sont les Garuda géants dressés qui la ponctuent. Taillés dans le grès, ils sont encastrés dans le mur et en occupent toute la hauteur. Mitrés et parés, ils agitent des serpents dans leurs mains levées et leurs pieds griffus piétinent d’autres reptiles. On trouve ces motifs aux angles de l’enceinte et tout le long de la muraille, installés tous les 50 m, soit au total 62 représentations de Garuda dressés, sur les 3 km de développé du mur d’enceinte, qui est surmonté d’une « crête » en grès représentant des Bouddha, bûchés maintenant. On trouvera facilement une belle représentation de ces Garuda, tout près du gopura est de la 4e enceinte, au nord de celui-ci.

Le gopura type de la 4e enceinte se compose d’une tour centrale, reliée par des galeries à deux tours annexes. La tour médiane comporte un passage couvert par cinq étages en retrait, les deux autres tours ne comportant que trois étages. Toutes sont couronnées par une grande fleur de lotus épanouie. La sculpture de ces gopura est caractéristique du style du Bayon avec un décor en broderie et des fausses fenêtres à balustres, aux rideaux tirés aux deux tiers.
On aura un meilleur aperçu de l’ensemble d’un gopura, en visitant celui du côté est.
Passé la 4e enceinte, une longue allée de 185 m, enserrée par la forêt dense, amène à la 3e enceinte.

Lesen Sie mehr: Halong Bucht 2 Tagestour

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress