L’habitat de la Cour royale

L’habitat de la Cour royale

Le roi habitait en tant qu’homme dans un palais construit en bois et en matériaux légers, mais en tant que dieu, il résidait dans un temple de pierre”.
“G. COEDES”

Le palais royal au Cambodge

L’habitat de la Cour royale

De même que les habitations des gens du peuple ont disparu, les demeures des princes et des dignitaires, ainsi que les constructions en bois du Palais royal n’existent plus depuis longtemps, rongées par les rigueurs du climat tropical. On peut toutefois se faire une idée de l’aspect des bâtiments où demeurait le souverain, grâce à quelques précisions révélées par les inscriptions, grâce aussi aux bas-reliefs de certains monuments comme le Bayon, sur lesquels on reconnaît des représentations de pavillons qui pourraient très bien se situer dans l’enceinte du Palais royal. On peut de même se référer au récit qu’a fait, à la fin du XIII è  siècle, Tcheou Ta Kouan, membre d’une ambassade chinoise séjournant à Angkor, qui a eu la bonne idée de consigner dans un Mémoire sur les coutumes des Cambodgiens ce qu’il a vu et entendu dans le pays khmer : il a trouvé qu’Angkor était une cité florissante malgré les difficultés que traversait alors le royaume. Il explique : « Le palais, les demeures officielles et les maisons nobles sont toutes orientées vers l’est… Les habitations des princes et des grands officiers ont une autre disposition et d’autres dimensions que les maisons du peuple. Tous les communs et logements excentriques sont couverts de chaume ; seul le temple de famille et l’appartement privé peuvent être couverts en tuiles. Le rang de chacun détermine les dimensions des demeures. »

A voir : voyage Vietnam Cambodge | voyage IndochineAgence de voyage au vietnam |  voyage Ninh Binh | excursion baie d’halong terrestre | voyage au vietnam et cambodge | Randonnée à ha giang | Circuit Vietnam 10 jours

Si l’envoyé chinois n’a manifestement pas pu accéder au logement privé du roi – « j’ai entendu dire qu’à l’intérieur du Palais, il y avait beaucoup d’endroits merveilleux mais les défenses sont très sévères et il est impossible d’y pénétrer » -, il a recueilli les récits qu’on lui en a fait. C’est ainsi qu’il évoque les admirables bâtiments, les vérandas spacieuses, les passages couverts sinueux. Si l’on en juge par les quelques représentations qui nous sont parvenues, on peut dire que le Palais se composait d’un long corps de bâtiment à un ou deux étages, de porches, de toitures couvertes de tuiles rondes vernissées et colorées, au faîtage orné d’une crête en épi. Ce toit reposait sur une série de fortes colonnes. Les travées principales étalent surmontées d’un fronton décoré. Entre les colonnes des vérandas, pendaient des draperies qui maintenaient la fraîcheur, elles étaient relevées le soir après la forte chaleur de l’après-midi. Ces résidences royales comprenaient en plus des appartements privés entourés de plantations, plusieurs corps de bâtiments de communs.

Besuchen Sie uns unter: 3 Tagestour Halong Bucht

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress