Les monuments khmers étaient-ils peints ?

De nombreuses civilisations ont coloré aussi bien les façades que l’intérieur de leurs temples, comme en Égypte, en Grèce ou en Inde. Au Moyen Âge, le portail des cathédrales était peint. En France, on a tenté récemment de rétablir le cadre polychrome de l’époque. Il serait étonnant que les Khmers ayant reçu leur art de l’Inde, n’aient pas suivi leur exemple et peint leurs temples : au Preah Khan, au Neak Pean, on peut encore voir de la couleur sur certaines parties du monument. À Angkor Vat, des reliquats de peinture rouge sont visibles sur et autour de certains sujets du bas-relief de la « Bataille de Lanka », et il n’est pas impossible que les surfaces patinées et brillantes que l’on constate sur certaines parties des panneaux des « Cieux et des Enfers », soient le restant de peinture ou de vernis dont les composants ont imprégné la pierre.

A voir : voyages au Cambodge | voyage en Indochine

Für mehr Infos : Ha Long Bucht Vietnam

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress