Le védisme

Le védisme

Vers 2 000 ans avant notre ère, des groupes aryens, venus de Plran, envahissent le nord-ouest de l’Inde et y trouvent une civilisation certes encore primitive mais déjà passablement évoluée. Ces nouveaux arrivants apportaient avec eux, en plus d’une race différente, des croyances inédites. Le croisement de ces deux groupes humains allait créer une civilisation originale et une religion nouvelle qui leur deviendrait commune et produirait la première littérature de l’Inde sous la forme de textes religieux appelés les Veda ou livres sacrés des Aryens. Apparu probablement vers le xne ou le Xè siècle avant notre ère, cet enseignement, d’abord transmis oralement de génération en génération, n’a été transcrit que tardivement. Il témoigne d’une mythologie très élaborée : les dieux du Veda sont des êtres diligents qui interviennent volontiers dans les affaires humaines. En les invoquant de façon appropriée et en les gratifiant d’agréables offrandes, on peut les rendre bienveillants, ce qui est un moyen d’obtenir des biens dans ce monde et dans l’autre. Mais, en les désobligeant, ils peuvent se révéler dangereux, car plusieurs d’entre eux possèdent une double nature, bonne ou démoniaque, suivant le cas.

Le védisme

On dénombre en général trente-trois dieux, divisés en divinités de la terre, de l’atmosphère et des cieux. L’ensemble de ces dieux est décrit dans le Rig Veda qui est le texte le plus ancien et le plus important dans lequel Indra, divinité guerrière, est présenté comme le chef des dieux aux exploits merveilleux. Il est assisté des Marut, groupe de jeunes hommes caracolant sur les nuages, en déclenchant l’orage et la pluie. On les appelle aussi les fils de Rudra, du nom de la divinité la plus insolite du védisme et qui se révèle particulièrement redoutable, sous le nom de Siva. Aussi allié à Indra, le couple des Asvin parcourt le ciel sur son char en faisant naître, par son passage, l’aube et le crépuscule. Visnu est. le” dieu qui conquiert l’Univers en trois enjambées.

A voir :  voyages vietnam | voyage Vietnam Cambodge (Reise Vietnam Kambodscha) | voyage Indochine

Les divinités de la nature sont aussi représentées, avec Surya, le soleil, et Vayu,. le vent. Certaines choses proches des humains sont aussi déifiées comme Soma, liqueur d’immortalité, ou des phénomènes comme le feu, associé à Agni. Un second Veda, le Yajurveda, divisé en catalogue, contient les textes expliquant les raisons des pratiques des diverses cérémonies du culte. Le troisième Veda, le Sama Veda, est en fait, un extrait du Rig Veda, qui comporte une notation musicale. Le quatrième et dernier Veda est I’Atharva Veda. Il contient les prières magiques, les formules pour les cérémonies et des éléments sur la formation de l’Univers, l’ensemble présenté sous forme de poèmes.

Sehen sie mehr: Mekong Delta 1 day | Tour Halong Bay.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress