La décoration ( Partie 1)

Statue de Vishnu à Angkor

Tout au long de l’art khmer, les Cambodgiens ont manifesté une aversion pour les surfaces vides de décoration, et on peut vérifier que toutes les parois qui pouvaient être ornées, l’étaient, même sur les parties des monuments où cette ornementation ne s’imposait manifestement pas, car inaccessible au regard ! La plupart des motifs utilisés dans la décoration des monuments proviennent de l’Inde, ou ont été inspirés par elle, et adaptés ensuite à la sensibilité khmère. On doit rappeler ici que les sculpteurs khmers ont, presque toujours, évité de figurer sur leurs monuments des scènes terrifiantes, macabres ou érotiques.

On distingue plusieurs motifs de décor : la représentation religieuse, la représentation d’animaux et les représentations végétales.

1.Représentations religieuses
Il est bien évident que la représentation des scènes religieuses sur les murs des temples était, avant tout, destinée à édifier les fidèles venus honorer les dieux. De notre point de vue d’« homme moderne », ces bas-reliefs constituent, principalement, un merveilleux décor mural.

2.Personnages divinisés brahmaniques
Les différentes images apparaissent surtout sur les linteaux, les frontons et les bas-reliefs. On peut les diviser en dieux principaux, en divinités masculines et féminines, et en personnages divins ou divinisés.
Dieux principaux

  • Brahma

Il est toujours figuré avec quatre têtes et quatre bras. En bas-relief, il apparaît dans diverses compositions comme sur les frises des neuf dieux, où il est monté sur le cygne Hamsa. Il survole le sommeil cosmique de Visnu. Sur de rares linteaux de l’époque pré-angkorienne, il est présent comme divinité principale.

Vous aimerez peut-être : Croisière dans la baie d’Halong | Croisière dans le delta du Mékong Vietnam

  • Visnu

Il est souvent représenté debout avec les attributs dans ses quatre mains : une sphère (la terre), le disque, la conque et la massue, aussi bien sur la brique que sur le grès, mais ce sont les images de Visnu couché sur le serpent flottant sur les eaux cosmiques, qui sont les plus fréquentes, notamment sur les linteaux de la période pré- angkorienne. Tous les avatar de Visnu n’ont pas été représentés sur les bas-reliefs. Cependant, Krisna, I’avatar principal du dieu, est présent sur les murs d Angkor Vat, où il intervient dans l’épopée du Mahabharata. Dans d’autres tableaux d’Angkor Vat, Visnu s’incarne dans Rama pour mettre un terme au pouvoir tyrannique des démons qui hantent l’île de Lanka. Sous sa forme de tortue, il est le support du mont Mandara sur le bas-relief du « Barattage de la mer de lait ». La plupart du temps, Visnu est monté sur Garuda.

Statue de Vishnu à Angkor

  • Siva

Ses représentations sous l’apparence humaine sont nettement moins nombreuses que celles de Visnu, le linga (phallus) demeurant le symbole le plus caractéristique de ce dieu. Dans les bas-reliefs, c’est dès la fin du Xe siècle que les images de Siva deviennent plus fréquentes et se diversifient. Sa monture est le taureau sacré Nandin.

Lesen Sie mehr: Vietnam Halong Bucht Tour

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress