Galeries

Galerie au temple Ta Som, Angkor

On peut penser que le fait de ne concevoir que de simples murs d’enceinte a conduit par la suite les constructeurs khmers à envisager, par nécessité, l’utilisation de ces murs en passages couverts, en leur adjoignant une succession de piliers ou un mur ajouré, ta galerie étant alors protégée par une charpente en bois avec une couverture de tuile et, plus tard, par une voûte de brique, puis de grès.

Galerie au temple Ta Som, Angkor

Au XIIè siècle, la galerie se trouve souvent doublée, sur un ou deux de ses côtés, par un passage moins large, couvert alors par une demi-voûte.

A voir : voyages Vietnam Cambodge | agence de voyage Indochine

On est en droit de se poser des questions quant à l’utilisation de certaines galeries du temple : si on peut admettre que, dans la majorité des cas, elles servaient de passage aux adeptes venus prier, on comprend moins bien quel était l’usage de celles où on ne pouvait pratiquement pas accéder (Ta Kev, première enceinte) ou de celles dans lesquelles on ne pouvait pas se tenir debout (Phimeanakas).

Für mehr Infos: Halong Bucht Kreuzfahrt

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress