Banteay Srei ( Partie 4)

6. « Bibliothèque » sud (BS)

  • Face est (17)

Linteau (au-dessus de la fausse porte) : ce linteau est un peu érodé et cassé sur sa partie droite. Son motif central représente une divinité féminine (peut-être Laksmi) sous arcature flammée, tenant un attribut dans chacune de ses mains. De petits personnages semblant sortir d’une corolle de fleur, l’encadrent. Assise sur un socle, la divinité surmonte une tête de monstre à la gueule dentée largement ouverte, d’où sortent deux avant-corps de lion, crachant une hampe qui se redresse en crosse aux extrémités du linteau, parmi des volutes de feuillage.

Fronton polylobé
-Tympan : alors qu’il retournait dans son repère de l’île de Lanka, le géant Ravana,
roi des démons, aux tôtes et aux bras multiples, vint à passer près du mont Kailasa, sur lequel résidaient Siva et son épouse Parvati. Cet endroit était reconnu comme tabou, mais Ravana, furieux que l’accès à la montagne sacrée lui soit interdit, injuria le gardien du lieu à tête de singe et, pour attirer l’attention du dieu, commença à ébranler la base du massif, créant ainsi une grande frayeur à Parvati et une vive agitation parmi les ermites et les animaux vivant sur les versants de la montagne. Siva, imperturbable, se contenta d’appuyer de son orteil sur le roc qui, en se détachant, se mit à broyer le démon géant, lequel, hurlant de douleur, prit rapidement conscience de la puissance du dieu et se mit à le louer très fort. Ravana souffrit, hurla, chanta et glorifia Siva pendant encore mille ans. Après quoi, magnanime, le dieu lui fit grâce et le libéra en lui remettant une épée. C’est la scène de l’ébranlement de la montagne, figurée ici comme une pyramide à étages, qui est représentée sur le tympan : le géant Ravana, un genou à terre, commence à produire son terrible effort pour soulever la base de la montagne. Le fracas qu’il provoque fait fuir les animaux de la forêt qui s’éloignent épouvantés. À l’étage supérieur, des animaux mitrés s’inquiètent, tandis que, juste au-dessus, des ascètes brahmaniques au haut chignon s’interrogent. Siégeant au sommet du Kailasa, Siva, en compagnie de Parvati, agenouillée sur sa jambe gauche, avance doucement son pied droit, prêt à déclencher, de son orteil, l’éboulement qui doit écraser l’intrus.
-Rampant : identique à ceux de la bibliothèque nord.

A voir : Voyage sur mesure au Vietnam | Rundreise Vietnam und Angkor Wat voyage Vietnam Cambodge | voyage Indochine

  • Face ouest (18)

Linteau : ce linteau présente une divinité centrale qui tient un attribut oblong, mais son identification se révèle difficile, car on distingue mal si sa monture est un cheval ou un bœuf. Cependant, le museau de l’animal semblant plutôt délicat, fait davantage penser au cheval que monte le dieu Surya.

Fronton trilobé

– Tympan : Siva, le plus grand de tous les dieux, s’est retiré dans l’Himalaya sur le mont Kailasa pour méditer et pratiquer de rigoureuses austérités. La fille du dieu qui règne sur ces hautes montagnes est très déçue de constater que Siva ne lui prête aucune attention. Aussi, pour l’approcher et le détourner de ses cogitations, afin qu’il daigne jeter les yeux sur elle, elle se manifeste à lui sous les traits de sa compagne Parvati. Lensemble des dieux apportent leur caution à cette machination en s’adressant à Kama, fils de Siva et dieu de l’amour, car ils savent que seule l’intervention d’un enfant de Siva peut le déstabiliser et amener sa destruction. Kama tend son arc et décoche une flèche qui atteint son père au cœur. Mais Siva, indestructible, indigné d’avoir été distrait de sa méditation, dirige le faisceau brûlant de son troisième œil sur l’importun et le réduit en cendres. Distrait de ce fait de ses pensées, il jette un regard sur Parvati et il est immédiatement séduit par sa beauté. Quelque temps plus tard, leurs noces furent célébrées. À la prière de Rati, épouse de Kama, Siva fit renaître le dieu de l’amour sous les traits de Pradyumna, fils de Krisna. Sur ce tympan, nous trouvons à nouveau, sous l’aspect d’une pyramide à étages, le mont Kailasa. Sur son sommet, siège Siva avec, sur sa droite, un peu plus bas, Parvati agenouillée qui essaie d’attirer son attention. Au même niveau, sur la gauche du dieu, Kama s’apprête à lancer sa flèche mortelle.

À l’étage inférieur, sur la droite, son épouse Rati, debout, un chasse-mouches à la main, semble se désoler de la tournure que prend l’affaire. Les Risi, prêtres brahmaniques aux chignons proéminents, se concertent sur l’incident, pendant qu’en dessous, singes, chevaux, éléphant, lion, Ganida, tous mitrés, commentent le drame qui se joue. Au bas de la pyramide, dans le monde des humains, quelques prêtres et des gens du peuple vaquent à leurs occupations à côté d’une grande représentation du taureau couché Nandin, véhicule de Siva.
-Rampant : identique à ceux de la face est.

7. Mandapa

  • Face est (19)

Linteau (au-dessus de l’entrée est) : le centre du linteau est occupé par trois lions debout sous arcature. Celui du milieu est montré de face, alors que les deux autres, l’encadrant, sont de profil et tournés vers l’extérieur. De la gueule ouverte de ces deux derniers, sort une hampe végétale qui se retourne en volutes aux extrémités.
Fronton trilobé
-Tympan : entouré d’un feuillage dans lequel évoluent des personnages, le dieu Indra se tient sous arcature, le bras droit levé armé du vajra. Il est assis « à la javanaise », sur les têtes de l’éléphant tricéphale. Plus bas, au niveau d’un bandeau, un petit masque de kala crache un ruban de feuillage qui s’étale en volutes jusqu’aux écoinçons.
-Rampant : aux extrémités, une tête de makara crache un naga à plusieurs têtes.

  • Face nord (20)

Linteau : ce linteau est marqué par un motif central à tête de monstre, accompagné d’une hampe à décor végétal en crosses

Fronton trilobé en « anse de panier »
-Tympan : au centre, assis sur un socle, un personnage semble tenir une fleur de lotus. Cet ensemble surmonte une tête de monstre qui emprisonne dans sa gueule un crâne d’éléphant, tout en agrippant de ses deux pattes griffues les oreilles du pachyderme, lequel soutient de sa trompe le départ de crosses végétales.
-Rampant : un naga polycéphale est craché par un makara aux extrémités du rampant.

  • Face sud (21)

Linteau et fronton sont identiques à ceux de la face nord.

Sehen sie mehr: Mekong Delta 3 Day tour | Halong Vietnam.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress