Banteay Srei ( Partie 3)

Banteay Srei ( Partie 3)

3.5. 1re enceinte
Cette enceinte carrée, de 23,50 m, très dégradée, est construite en brique, contrairement aux autres clôtures. On la franchit par deux portes situées à l’est et à l’ouest.

Banteay Srei ( Partie 3)

  • Gopura est de la 1re enceinte

Ce gopura est de dimensions plutôt restreintes et d’un accès tout à fait particulier. En effet, s’il a une longueur extérieure un peu supérieure à 7 m, il ne mesure guère plus de 2 m en largeur, pour une hauteur totale de 6 m. Son unique salle centrale, toute en longueur, est si étroite qu’il est pratiquement impossible de s’y introduire ! Elle peut seulement être traversée grâce à deux portes centrales de dimensions normales pour le passage d’une seule personne, avec une largeur de 0,75 m et une hauteur de 2,20 m. Chacune des faces extérieures est marquée par quatre fausses fenêtres à balustres. On ne manquera pas d’admirer la belle décoration qui souligne les linteaux et frontons. Sorti du gopura par la porte ouest, on débouche sur une deuxième cour intérieure occupée par plusieurs bâtiments : les « bibliothèques *, le sanctuaire central et les sanctuaires annexes.

A voir : Voyage Ninh Binh | trek Mai Chauvietnam voyage sur mesure

3.6. « Bibliothèques »
Ces constructions, au nombre de deux, sont identiques quant à leur forme. Elles se situent au nord et au sud du gopura est de la 1re enceinte. Longues de 5,30 m et larges de 4 m, elles sont bâties sur un soubassement de pierre de 0,50 m de haut. Les murs longitudinaux sont en latérite, avec une partie supérieure en grès. Les murs transversaux, les piliers d’angle, les encadrements de portes et de fenêtres, les corniches et les frontons sont en grès rose. La couverture est réalisée à deux ressauts. Sur le premier, qui est une demi-voûte, est posé un faux étage, percé d’une fenêtre horizontale fermée par un barreaudage de pierre. Le deuxième est constitué d’une voûte en brique, en encorbellement. Leur unique porte d’accès, ouverte à l’ouest, de 0,60 m de large sur 1,25 m de haut, conduit à une unique pièce obscure. Une fausse porte ferme le côté est.
Si le plan et la forme de ces deux « bibliothèques » sont semblables, leur belle décoration historiée diffère d’un bâtiment à l’autre, notamment en ce qui concerne les frontons. C’est ainsi que la « bibliothèque » nord présente des scènes relatives à Indra et à la légende de Visnu, alors que la « bibliothèque » sud s’inspire uniquement de la mythologie de Siva.

3.7. Terrasse et sanctuaires
Revenant devant la porte ouest du gopura est, on se trouve en face d’une terrasse en forme de T, dont la barre supérieure mesurerait un peu plus de 15 m de long sur 6 m de large, et la barre verticale à deux redans, 5,50 m de large pour une longueur de 7,50 m. Cette terrasse supporte le sanctuaire central avec son vestibule, et deux sanctuaires annexes. Hauts de 0,95 m, bâtis en grès, ses murs sont fortement moulurés et artistiquement décorés. On y accède par cinq escaliers situés sur la partie est de la terrasse, et par une seule montée sur sa partie ouest. Chacun des murs d’échiffre de ces escaliers était autrefois surmonté de sujets de pierre accroupis, le genou droit levé. Si tous les corps étaient humanoïdes, les têtes étaient différentes, en fonction de leur position sur la terrasse : c’est ainsi que des personnages mitrés, à tête de singe, se trouvaient autour de l’antichambre du sanctuaire central. À l’est du sanctuaire annexe nord, se trouvaient deux statues à tête de Garuda, et deux personnages à tête de lion montaient la garde devant le sanctuaire annexe sud. À l’ouest du sanctuaire central se trouvaient deux sujets aux traits négroïdes. Aujourd’hui, la plupart de ces statues ont été transférées et remplacées par des moulages. Les rares sujets qui restent encore en place sont ou bûchés ou décapités.

3.8. Mandapa
Dans l’axe du gopura est de la 1re enceinte, et très près de lui, se trouve l’antichambre du sanctuaire central ou mandapa, auquel on accède par un escalier de cinq marches. Long de 7,50 m et large de près de 3 m, il se compose d’un petit vestibule d’entrée dans lequel on pénètre, sur sa face est, au travers d’une « porte » étroite et dont la hauteur ne dépasse pas les 1,40 m. Éclairé par deux baies libres, il est suivi d’une salle carrée de 2 m de côté, comprenant deux portes débouchant sur des escaliers latéraux. Deux fausses fenêtres à balustres agrémentent chacune des façades principales. La couverture, à deux niveaux, est en brique, en encorbellement.

L’ornementation extérieure du mandapa est foisonnante avec, sur les murs, un décor floral en damier. Celui des colonnettes et des pilastres est très fouillé. Quant aux linteaux, ils représentent, dans un feuillage, des animaux ou des monstres. Les trois frontons en fer à cheval du mandapa montrent des animaux et des personnages évoluant dans un décor végétal, mais le dieu Indra est aussi représenté, ainsi que Siva et des divinités des espaces. Partant de la salle principale de cette antichambre, un couloir obscur de plus de 2,50 m de long, comportant extérieurement deux fausses fenêtres à barreaudage, fait communiquer le mandapa et le sanctuaire central.

Für mehr Infos: Ha Long

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress