Banteay Kdei ( Partie 2)

Banteay Kdei ( Partie 2)

3.1.  3e enceinte
L’enceinte en latérite mesure 2,50 m de haut et dessine un rectangle de 300 m sur 320 m. Chaque face possède un gopura situé dans l’axe du sanctuaire principal. On aborde le gopura est de la 3e enceinte par une vaste terrasse de grès surélevée, accessible sur sa face est par trois escaliers de quatre marches chacun, avec des murs d’échiffre surmontés de petits lions de pierre. Des balustrades de Naga entourent cette terrasse qui, en son centre, est doublée par une autre terrasse en croix, légèrement surélevée, conduisant à l’entrée principale du gopura.

Banteay Kdei ( Partie 2)

Ce pavillon, en grès, ordonné suivant un plan cruciforme, avec un porche principal, deux entrées latérales, un hall avec des piliers intérieurs, est prolongé par des salles sur ses quatre côtés. L’entrée principale comporte quatre piliers de grès carrés de 3 m de haut, à bases et chapiteaux décorés. Les deux premiers piliers supportent un fronton trilobé sculpté, qui représente un personnage debout dans un pavillon, accompagné d’une suivante, alors que des Apsara « volent » autour d’eux. Le passage annexe sud est lui-même surmonté d’un fronton décoré. La couverture du hall est en encorbellement avec voûte d’arête, interrompue en pignon par des frontons. Les bas-côtés sont couverts par des demi-voûtes et les passages principaux, par des berceaux surmontés d’une succession d’épis de faîtage. Le hall et les salles sont éclairés par des fenêtres presque carrées et, sur les trumeaux, en décoration assez grossière, se tiennent des divinités féminines (Devata) debout sous des arcatures. Aux rinceaux se mêlent des figurines. Une statue de Bouddha assis trône au milieu du gopura. L’enceinte en latérite vient se raccorder aux murs pignons des passages.

A voir : Ninh Binh | trek Mai Chau | Voyage aventure au Vietnam

3.2. Bâtiment sur piliers
Sortant du gopura, on débouche sur une allée surélevée dallée de pierre, longue de plus de 25 m, bordée par des balustrades de Naga. Avant d’aborder le prochain bâtiment, on remarquera, sur la droite, les vestiges d’une construction en grès aux piliers carrés de 0,50 m de côté et de plus de 3 m de hauteur, qui reposent sur un soubassement de blocs de pierre de 1,50 m de haut environ. Au-dessus de ces piliers, il reste quelques linteaux de grès de faible épaisseur, ce qui laisserait supposer que la superstructure, aujourd’hui disparue, pouvait être en matériaux légers. On retrouvera dans les temples de Ta Prohm et de Preah Khan, le même type de construction qui reste toujours énigmatique quant à sa destination.

3.3. « Salle de danse »
Le bâtiment que nous abordons maintenant est clos par des murs de grès de plus de 4,50 m de hauteur. Posés sur un soubassement de 1,50 m mouluré, larges de près de 22 m et longs de 30 m, ces murs comportent sur les faces est et ouest, trois porches sur piliers et quatre fenêtres, et, sur les cotés nord et sud, un passage médian encadré par quatre fenêtres sur chaque côté. À l’intérieur, seize forts piliers ponctuent des passages axiaux, en croix, de 3,35 m de large. D’autres piliers, moins importants, délimitent une allée périphérique de 2,50 m de large. Les soixante-douze piliers de cette grande pièce sont répartis en quatre secteurs qui ménagent chacun en leur centre une petite courette. Toute la superstructure de cette salle a disparu. Cependant, si on peut penser que le passage périphérique était couvert à encorbellement, s’appuyant sur le muret les piliers, il est plus difficile d’envisager un système de couverture en pierre, pour les passages axiaux. Tous les porches et passages médians sont surmontés d’un fronton trilobé sculpté. La décoration des murs reprend le procédé que l’on retrouve partout dans ce monument, c’est-à-dire des Devata en pied, sculptées sur les trumeaux, et des frises hautes de Bouddha sous arcatures, d’ailleurs en grande partie bûchées. À noter sur les piliers des sorties nord et sud, les gardiens de porte (Dvarapala). À l’intérieur, les faces des piliers des deux voies axiales sont décorées d’Apsara dansant sur des fleurs de lotus, d’où l’appellation de | salle de danse ».
En sortant par la porte axiale ouest, après avoir parcouru une courte allée de 6 m, on aborde l’entrée de la 2e enceinte.

Lesen Sie mehr: 3 Tage Halong Bucht

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress