Angkor Vat ( Partie 9 )

10. Pavillon d’angle nord-ouest

Ce pavillon cruciforme, très omé, comporte des images d’une belle composition et d’un grand intérêt iconographique.

10.1. Branche est M. Face sud

Krisna, Visnu et Garuda sont représentés sur ce panneau en taille dominante. Krisna-Visnu, à quatre bras, porte ses attributs habituels : la massue, la conque, la boule et le disque. Il est monté sur les épaules de Garuda qui, ailes déployées, porte sur sa main droite Satyabhama, épouse de Visnu, richement vêtue, et soutient de l’autre main la montagne Maniparvata, qui ne serait autre que la crête du Mandara. Vainqueur d’un combat, il vient de ravir un des pics de cette montagne à l’Asura Naraka. Krisna-Visnu est entouré de son armée qui se déploie autour de lui sur plusieurs registres.

A voir : Voyage sur mesure au Vietnam | voyage Vietnam Cambodge | voyage Indochine

N. Face est
Au-dessus de la porte, sous un arc trilobé, une scène du Ramayana qui représente l’alliance de Rama-Visnu avec le roi des singes Sugriva, dans sa lutte contre le géant Ravana qui lui a ravi son épouse. On voit ici Rama et son frère Laksmana, tous deux assis sur le mont Malaya, s’entretenant avec Sugriva, qui porte la coiffure royale. De part et d’autre de cette scène, des singes semblent attendre le résultat de la conversation,

O. Face nord
La partie centrale du panneau qui se trouve au-dessus de la fenêtre est dégradée, On y trouvait représentée la scène maintes fois décrite sur la pierre du sommeil de Visnu. Assoupi sur le serpent Ananta qui flotte sur les eaux primordiales, il prépare le Monde, entre deux périodes cosmiques. Sa tête n’apparaît plus, mais on reconnaît son corps allongé sur le naga, les pieds soutenus par son épouse. Des dieux et des prêtres, groupés de part et d’autre du tableau, sont en adoration devant Visnu plongé dans le sommeil. Une volée d’Apsara domine la scène.
Juste au-dessus de la baie, une frise représente une suite de dieux importants, chacun monté sur son animal familier, venant demander à Visnu de s’incarner à nouveau sur terre, ce qu’il fera en devenant Rama, pour chasser le géant-démon Ravana qui trouble la paix du monde. Sur cette frise, on reconnaît, de gauche à droite, Surya, sur son char tiré par des chevaux, Soma, au-dessus, monté lui aussi sur un char, Nirrti, monté sur les épaules d’un Yaksa, Brahma, sur l’oie sacrée hamsa, Skanda sur son paon, Vayu, dieu du vent sur un cheval, Indra sur l’éléphant, Yama sur son buffle, Agni sur un rhinocéros, et Kubera ou Ketu sur un lion.

11. Branche nord P. Face est

Au-dessus de la fenêtre, deux personnages sont en conversation dans un palais. Juste au-dessous d’eux, deux hommes sont allongés à plat ventre (en signe de soumission ?). Sur le trumeau de gauche, on assiste à des scènes de sérail, étagées sur plusieurs registres.

Q. Face nord
Au-dessus de la porte, une scène du Ramayana : au centre du panneau, dans un décor de forêt, le démon Viradha, envoyé par son chef, le géant Ravana, tente d’enlever Sita, épouse de Rama — que l’on voit sur la jambe gauche du démon —, pour la dévorer. De part et d’autre de ce tableau, Rama et son frère Laksmana bandent leur arc et attaquent Viradha qui se défend, une lance à la main.

R. Face ouest
Au-dessus de la fenêtre, un panneau représentant une scène du Ramayana, est très dégradé. Au centre, Sita, épouse de Rama, doit témoigner, par l’épreuve du feu, de son intégrité après sa détention dans le palais de Ravana. On imagine le bûcher qui occupait le centre de la scène, mais l’image de Sita a complètement disparu. On devine les silhouettes de plusieurs sujets qui devraient être Rama et Laksmana, les singes Sugriva et Hanuman.
Sur le pan de mur de gauche, entre la fenêtre et l’angle du mur, on voit, sur plusieurs registres, des singes assis dans une même posture, le regard dirigé vers la scène de l’ordalie de Sita.

Besuchen Sie uns unter: 2 Tages Tour Halong Bucht

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress