Angkor Vat ( Partie 3)

Bassin-devant-angkor-wat

14.Galerie des bas-reliefs
Cette galerie qui semble fixer la limite de l’espace sacré du temple, n’était peut-être pas accessible au peuple, qui devait se contenter de regarder de l’esplanade et de la plate-forme qui entoure la 3e enceinte les cérémonies qui s’y déroulaient. On peut aussi remarquer que les largeurs de passage de cette galerie (2,40 m et 0,98 m) n’étaient pas spécialement adaptées à la circulation d’une procession importante.

Les bas-reliefs qui sont exécutés en léger défoncé, sont sculptés dans le grès sur une hauteur de 2 m et l’ensemble des panneaux représente une surface d’environ 1 km2. On remarque que certaines parties des bas-reliefs paraissent polis. Cet aspect luisant est dû au frottement des mains des pèlerins cambodgiens, venus honorer le temple pendant des siècles. Les sujets qui sont figurés se rapportent à la légende du dieu Visnu et du roi Suryavarman II. La qualité de la sculpture est très inégale, les panneaux les plus aboutis se trouvent sur les côtés sud-ouest et sud-est, ainsi que sur les murs de la face ouest. Les autres représentations sont assez malhabiles et sans grande rigueur. Plusieurs sont d’ailleurs postérieures aux autres figures. Pour pouvoir « lire » les bas-reliefs, il faut savoir que les sculpteurs khmers, dans leur conception de la perspective, ont superposé les différents plans de la scène qu’ils voulaient représenter. C’est ainsi que les sujets situés au bas des panneaux, sont ceux qui sont les plus proches des spectateurs, alors que ceux qui sont situés en partie haute, en sont les plus éloignés. Pour bien comprendre un bas-relief, il y a lieu d’opérer, par la pensée, un basculement du bas vers le haut, pour rétablir la réalité de la scène.

Une description sommaire en est donnée ci-après, mais des détails plus précis occupent un chapitre des annexes, voir pages 333 et suivantes.

La visite se fera selon le rite du Prasavya, c’est-à-dire en tournant à droite, aussitôt passé le gopura ouest, de façon à toujours garder le sanctuaire sur sa gauche. Au passage des portes, on notera la grande hauteur des seuils qui seraient ainsi prévus pour empêcher le passage des esprits malfaisants, qui volent au ras du dallage

A voir : Croisière dans la baie d’Halong | Croisière dans le delta du Mékong Vietnam | randonnée à Sapa

3.6. « Bibliothèques »
De la chaussée, avant d’arriver à la plate-forme délimitée par la naga-balustrade, on observe de part et d’autre, une « bibliothèque » et un bassin. Dans l’axe des quatrièmes escaliers, en partant du gopura ouest, éloignées d’une vingtaine de mètres, se dressent les deux constructions de grès, appelées « bibliothèques », malheureusement assez endommagées. Il s’agit de bâtiments cruciformes allongés, de proportions élégantes, larges de 35 m et longs de 55 m. Ils sont montés sur un haut soubassement de grès mouluré. On y accède par des escaliers situés sur les quatre faces, suivis de porches sur piliers. L’intérieur du bâtiment est constitué d’une salle centrale et de deux salles annexes ponctuées de piliers intérieurs. L’ensemble est éclairé par de nombreuses fenêtres à barreaudage. Les toitures commencent par une demi-voûte en encorbellement qui vient buter contre un mur d’attique que supportent les piliers intérieurs. La rencontre de la couverture de la salle centrale et des avancées qui succèdent aux porches, se fait en voûte d’arête. À l’intérieur du bâtiment, sur le mur d’attique, on note quelques vestiges de décoration.

3.7. Bassins
Revenant sur la chaussée et en direction du temple, on notera les deux bassins rectangulaires symétriques par rapport à l’axe du monument. Larges de 53 m et longs de 110 m, ils étaient primitivement bordés d’une margelle de grès. Actuellement, seul le bassin nord a conservé son pourtour de pierre. C’est aussi celui qui, généralement, reste en eau toute l’année et est recouvert de lotus.
Nous voici arrivés maintenant devant la grande terrasse cruciforme qui précède la véritable entrée dans le temple.

Bassin devant Angkor Wat

Bassin-devant-angkor-wat

Für mehr Infos: Ha Long

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress