Angkor Vat ( Partie 2 )

3. Pavillon d’angle sud-ouest ( la première partie)

La plupart des représentations sculptées sur les murs de ce pavillon se rapportent à la légende de Visnu. La visite se fera dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, le premier panneau décrit étant celui que l’on trouve sur sa gauche, immédiatement après avoir passé la porte de la galerie ouest.

3.1. Branche nord
A.Face est
Ce panneau, très érodé sur toute la hauteur, représentait Krisna-Visnu soulevant le mont Govardhana pour permettre aux bergers et à leurs troupeaux de s’abriter de l’orage que vient de déclencher Indra.

B.Face nord
Au-dessus de la porte, sous un arc trilobé, une scène du Ramayana. Dans une forêt peuplée de bêtes sauvages et habitée par des ermites coiffés de chignons surélevés, Rama-Visnu bande son arc et, d’une flèche, tue la gazelle d’or, forme sous laquelle se cache le démon Marica, envoyé par le géant Ravana, pour enlever Sita, épouse de Rama.

C.Face ouest
Au-dessus de la fenêtre, le panneau est très érodé. C’est une représentation d’une variante du « Barattage de l’Océan de lait » qui, curieusement, se passe dans une forêt. Derrière la Tortue-Visnu, servant de support au mont Mandara, représenté par une longue tige se terminant en fleur de lotus surmontée d’un personnage assis (?), on voit apparaître une tête de femme, probablement Sri, sakti de Visnu, et une tête de cheval. En haut de la tige, Visnu aide au barattage. Les deux disques se trouvant de part et d’autre du dieu, peuvent être interprétés comme le Soleil et la Lune, qui sont allés dénoncer à Visnu le démon des éclipses Rahu, parce que ce dernier venait de s’emparer de ïamrita, liqueur d’immortalité issue du barattage. À gauche de la fenêtre, un panneau représente, sur plusieurs registres, des guerriers assis.

A voir : Excursion Ninh Binh | trek Mai Chau | Aventure au Vietnam

3. Pavillon d’angle sud-ouest ( la 2è partie)

3.2. Branche ouest
D.Face nord
Certaines parties au-dessus de la fenêtre sont érodées. On croit pouvoir reconnaître la scène où le géant-démon Ravana, sous la forme d’un caméléon, s’introduit dans le sérail d’Indra pour séduire ses femmes.

E. Face ouest
Sur le panneau au-dessus de la porte, la mère de Krisna, ne pouvant venir à bout de son enfant turbulent, l’attache, pour le contenir, à un mortier de pierre mais Krisna, tirant sur la corde, entraîne le mortier qui s’engage entre deux arbres arjuna et les renverse, libérant ainsi deux personnages qui avaient été enterrés entre les racines.

F. Face sud
Au-dessus de la fenêtre, une scène sivaî-te : un jour, le démon Ravana, aux mille têtes et aux bras innombrables, monte sur son char magique. Sa course le conduit au pied du mont Kailasa sur lequel Siva se divertit avec sa compagne Parvati. Courroucé par la vue du couple, le démon saisit la montagne et Tébranle, faisant fuir d’épouvante les ascètes et les animaux qui l’habitent. Dérangé par cette intrusion, le premier des dieux, de son orteil, appuie sur les roches qui s’écroulent en écrasant Ravana.
Ce dernier acte n’est pas montré ici, Siva se contentant de laisser pendre sa jambe, mais ce même motif se retrouve, magnifiquement interprété, sur le tympan d’un fronton de Banteay Srei.

Besuchen Sie uns unter: Halong sails

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Powered by WordPress